Basilique Saint-Martin
http://basiliquesaintmartin.fr/Les-Grandes-dates-de-la-vie-de-St
      Les Grandes dates de la vie de St Martin

Les Grandes dates de la vie de St Martin


336 (ou 316)
Naissance de Martin à Sabaria en Pannonie ( Aujourd’hui Szombathely en Hongrie).

vers 341 ( ou 321)
Enfance de Martin à Pavie en Italie où son père tribun de l’armée romaine est en garnison.

vers 346 ( ou 326)
Conversion de Martin qui demande à devenir catéchumène.

351 ( ou 331)
Martin est enrôlé de force dans l’armée romaine. Il servira dans la cavalerie de la garde sous l’empereur Constance, puis sous César Julien.

353
Martin partage son manteau et donne la moitié à un pauvre d’Amiens. Jésus lui apparaît en songe la nuit même revêtu de son manteau.

354
Martin reçoit le baptême.

Eté 356
Martin obtient son congé de l’armée à Worms .

Automne 356
Martin devient disciple d’Hilaire de Poitiers, lesquels est bientôt contraint à l’exil en Phrygie.

357
Martin retourne en Pannonie pour amener à ses parents la bonne nouvelle du salut. Seule sa mère se convertit. Il évangélise l’Illyrie en combattant l’hérésie ancienne.

358
Martin vit dans un ermitage aux portes de Milan. Il en est chassé par Auxence, l’évêque arien. de la cité et s’installe sur l’île de Gallinara sur la côte ligure.

Printemps 360
Martin quitte Gallinara pour Rome où est passé Hilaire libéré de son exil.

361
Martin retrouve Hilaire à Poitiers. Il est ordonnée diacre puis prêtre. Il se retire à Ligugé qui devient en peu d’années le premier monastère d’occident. Martin, thaumaturge, accomplit des miracles, il ressuscite notamment un jeune frère catéchumène.

367
Mort de Saint Hilaire, Martin refuse de lui succéder comme évêque de Poitiers.

fin juin 371
Subterfuge du tourangeau Rusticius pour attirer Martin à Tours

4 juillet 371
Ordination épiscopale de Martin, il devient le 3ème évêque de Tours (fête dite de la Saint-Martin d’été)

372
Martin se retire à Marmoutier sur la rive droite de la loire. Un grand nombre de frères l’y rejoignent et l’ermitage devient un monastère.

372-375
Fondation des 6 premières paroisses : Langeais, Saunay, Amboise, Ciran,Tournon et Candes. Martin évangélise les campagnes, détruisant les temples païens et construisant des églises à leurs place.

Charité de Martin envers un pauvre de Tours, le miracle dit du globe de feu

Voyage à Trèves auprès de l’empereur Valentinien premier.

Martin accompli plusieurs miracles dans cette ville , dont la guérison d’une jeune fille paralytique.

380
Martin participe au synode des évêques à Vienne en aval de Lyon, il y guérit les yeux de Paulin de Nole.

384
Martin prend part au concile de Bordeaux. L’hérétique Priscillien est exécuté malgré l’intervention de Martin.

385
Voyage à Trèves auprès de l’usurpateur Maxime.

386
Martin retourne à Trèves auprès de Maxime, il obtient la grâce des priscillianistes.

387
Martin exorcise Avitien, le Comte de Tours.

8 novembre 397
Mort de Saint Martin à Candes.

11 novembre 397
Funérailles de Saint Martin à Tours.

Dans l'Eglise

Diocèse de Tours

RCF Tours

Eglise de France

Saint Martin partageant son manteau

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr