Basilique Saint-Martin
http://basiliquesaintmartin.fr/37-Saint-Martin-Le-Beau

37 Saint Martin Le Beau


Église Saint-Martin
La Chapelle primitive du Xème siècle a été remplacée au XIIème par un édifice constitué d’une nef de trois travées aboutissant à une abside semi circulaire couverte d’une voûte angevine et éclairée par quatre fenêtres accostées de colonnettes. Le clocher remonte au XIIème siècle.

Le portail (XIIème et XIXème siècles) : c’est un portail en plein cintre, l’un des plus beaux exemples d’art roman en Touraine, bien qu’il ait été restauré au XIXème siècle.
L’oculus (XVIème siècle), au-dessus de la porte en plein cintre, contient un vitrail du XIXème retraçant des épisodes de la vie de saint Martin. Au centre, se trouve la célèbre scène du manteau partagé à Amiens. Cette Charité est entourée de quatre autres scènes de la vie de saint Martin, dont l’épisode de la Subvention.
Vers 1250, Mathilde d’Amboise donna divers biens aux habitants de la paroisse à condition de faire dire, pour le repos de son âme, quatre messes aux quatre grandes fêtes de l’année et d’aller en procession, tous les ans, le jour de Saint-Barnabé, à l’abbaye de Fontaines-les-Blanches. A cette procession, qui fut supprimée en 1778, par l’archevêque de Tours, on devait porter une torche de cire du poids de deux livres.
Une chapelle fut fondée dans l’église de cette paroisse, le 23 janvier 1518, par Michel Estève, prêtre. La collation du titre appartenait à l’archevêque de Tours.
Michel Estève, décédé vers 1520, eut sa sépulture à l’entrée de la chapelle Sainte-Catherine, dépendant de l’église paroissiale.
Dans la paroisse se trouvait une chapelle dédiée à saint André et qui appartenait au prieuré du Grais. Elle fut vendue, le 21 décembre 1791, pour 600 livres, au sieur Vernon.

Dans l'Eglise

Diocèse de Tours

RCF Tours

Eglise de France

Saint Martin partageant son manteau

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr